Alex Andrun...tentatives poétiques

Juste un bouquet de vers dans le vase...le drame. Juste une fleur sincère dans la vie... le vacarme. Quand le brouillard arrose les pétales de Rose

~Sang d'encre~

Publié le 26 Septembre 2021 par MH.

~Sang d'encre~

Sa majesté la Terre me confia en secret que nos vies éphémères ne faisaient que passer aussi vite qu'un éclair d'orage humanité...la Bleue la Solitaire sans conflit d'intérêt me montra la beauté du Soleil accroché à ses aiguilles intimes qui tournaient... qui tournaient

Je me suis arrêté en demandant pardon d'avoir été si con moi et mes cinq neurones comme si j'étais un homme... je t'ai photographiée sans polar ni droïde au naturel fluide...

Moi j'ai pété les plumes pour que léger soit plomb quand il arrive sur L'une avec le parangon des soldats d'infortune... mais rien je ne regrette ni les trous dans ma tête ni les vagueux esthètes pour que la lenteur reste imprégnée de vitesse aux paradoxes.. réflexe

C'est ça je parle trop où alors pas assez entre quelques photos du moi embarrassé... les fugues de mon cerveau ont voulu embrasser les parties et les limbes du Pacifique l'enceinte où la douleur accouche d'un enfant une cartouche...

Abonné à la fume au brouillard volcanique tout simplement j'assume la partition ludique d'avoir été... de naître... Rimbaud c'était l'absinthe et Yann Tiersenn l'absente  car  la douleur éreinte la volonté présente

Un truc à dire... soupirs... quand les jours nous esquintent et que la nuit moins pire arrive avec sa fuite en sommeil élixir.   MH

Commenter cet article