Alex Andrun...tentatives poétiques

Juste un bouquet de vers dans le vase...le drame. Juste une fleur sincère dans la vie... le vacarme. Quand le brouillard arrose les pétales de Rose

~Allez les Bleus !~

Publié le 22 Juin 2021 par MH.

Je parle des hématomes que se font tous ces hommes en courant dans le stade des vendeurs de salades... de ceux dont la lucarne permet de voir le Monde à la loupe mélodrame et dans la Coupe profonde... Allez Mathieu lève la tout au bout de tes bras la France qui t'a donné la sensation d'aimer...

 

J'ai pas fait 68 mais 98 avec Isa, Nico, Karine et puis Fredo... c'était un 12 Juillet et tout les packs de Kro qu'on puisse imaginer... Ça fumait le bédo dans le vestiaire télé histoire de motiver la Belle Équipe d'ados... "Allez on va gagner!" chantaient les passionnés...

 

Un et deux...Trois Zéro !!!... le Brésil est foutu et nous tous dans la Rue avec des flics bourrés... la place de la Vendée envahie du sublime, du magnifique ensemble juste pour un ballon mis au fond des filets...Ouais le foot ça rend con mais putain c'est trop bon la ferveur populaire et toutes ces bulles de bière...

 

Allez les vieux et la jeunesse en feu !... Allez la foule et la Ola qui tourne !... C'est le jour mémorable du temps inséparable... Thierry Rolland a dit "Je peux mourir tranquille" à ce soir tous-en-ville... Ouhlala c'était grand parce qu'un peu futile nous le peuple les gens... les supporters du vent...

 

Des étoiles dans les yeux et une sur le maillot brodée du merveilleux sentiment qu'il nous faut juste un tout petit peu d'espoir pour résister... Vive la simplicité fille de complicité qu'on retrouve à l'Euro et derrière sa télé... Vive aussi les J-O du Coubertin fair-play invité à Tokyo...

 

J'aurais participé à cette étrange affaire que seul le sport peut faire... On aura tous gagné ce lien inaltérable   des olympiques brigades postées au Tour de France en forme de caravanes... Lui aussi va passer ce Dimanche en Bretagne aussi vite qu'une vie à gravir sa montagne...

 

Oui je suis tout petit avec les deux pédales et mon vélo d'ennui traversant les dédales de la Psychologie... la pente où je dévale... Je m'accroche au Pays sans clairon national en votant par le bruit du Match Original que mon passé envie... je joue au marginal...

 

Pourtant tout est normal quand t'es pas érudit mais cherchant l'Estivale... on m'appelle aujourd'hui puisqu'hier s'est barré de ses pupilles rougies... Allez les bleus c'est sur avec ou sans culture... Allez les blancs aussi pour une autre aventure... Celle que Demain fera si je suis encore là.   MH

Commenter cet article