Alex Andrun...tentatives poétiques

Juste un bouquet de vers dans le vase...le drame. Juste une fleur sincère dans la vie... le vacarme. Quand le brouillard arrose les pétales de Rose

~Grève Blanche~

Publié le 1 Mai 2021 par MH.

Y'a pas de jour férié quand t'es incarcéré dans ton petit appart Rue du Muguet la flaque aussi salée qu'un Mat... un fleuriste un bouquet humecté par Jeanne d'Arc... ils font ça les guerriers du stylo-chevauchée... ils envoient des bouquets de Solidarité...

Jamais rien n'est fermé pour les enfants qui squattent à la fenêtre télé... Oui les gamers s'éclatent tous aussi prisonniers des 24 heures tic-tac... Y'a plus qu'à rigoler en regardant passer la jeunesse mise en boîte... Salut à toi l'aînée du 1er Mai des tracts...

Salut à toi Fierté de rester toute intacte et un brin désolée dans le vase ébréché que tes larmes contractent... J'suis un peu éméché moi aussi sur le lac du menhir relevé où le vent s'est brisé... Je vieillis je m'éclate comme font tous les rochers attendris par la nappe des frénétiques Pensées...

La pluie et le beau temps vont encore m'érafler moi le futur présent des airs consolidés... au Soleil se couchant sur la braise des années... Sur le caillou flottant au milieu du Passé... on m'appelle l'intriguant des lueurs instantanées, le messager passant des rayons savourés...

Y'a pas de jour férié pour Papa ni Maman aux matins activés des petits et des grands... il faut bien continuer pour que l'adolescent puisse un jour s'en aller et aussi travailler... D'abord t'as 14 ans aux usines de l'écran et des yeux fatigués...

41 plus tard au gâteau inversé des bougies de l'espoir comme on est condamné à grandir pour se voir... Oui le Silex   je frotte à l'assaut de ma grotte pour qu'étincelle ressorte de cet internement... Pour que ma Flamme soit forte au dehors en dedans...

J'ai le cafard carafe en cristal aquatique... mon nuage-bathyscaphe s'envole à l'Onirique pour que le ciel me fasse une place véridique au tombeau des lucioles... à la stèle des paroles... Je pleure et puis je ris... Je meurs et puis je suis tout seul à ma console... Tout simplement j'écris.   MH

Commenter cet article